Premières sensations après achat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premières sensations après achat

Message par Vitocervo le Jeu 10 Aoû 2017 - 15:46

Premières sensations sur mon Street Twin Triumph, rendeer
après 28 ans de moto et de nombreuses années en Sportster 1200R.
Si ça peut vous aider, tant mieux !

Acheté à 1400 km, c'est un modèle de démo, déjà un peu rodé.

J'ai monté :
- un porte-paquet noir
- des pare-chutes noirs et des protections de bas moteur
- un pare-brise maison provisoire
- des grippe-genoux
- une béquille centrale

Premiers tours de roue prudents. L'accélérateur ride-by-wire est direct. L'embrayage doux. Les vitesses un peu dures à passer. Mes petites jambes reposent sans problème au sol et sont un poil trop pliées en marche.

Le guidon d'origine est un peu trop sur l'avant à mon goût, et me charge les poignets.
La selle est ferme sans être vraiment inconfortable. Cependant, au bout d'une demi-heure mon vieux fessier demande quelque soulagement.
Les suspensions sont fermes et lisent les irrégularités en direct, mais sans mettre en cause la tenue de route.

Le moteur est jouissif, un vrai bébé tigre qui me rappelle un peu mon 750 Guzzi du début des années 2000. Son allonge est suffisante sur autoroute, contrairement à mes craintes, mais pas question de tenir le 140 indéfiniment, car parmi les nombreux trips accessibles au tableau de bord celui qui indique l'autonomie restante descend en proportion, et il n'y a pas d'overdrive.
Le compte-tour ne manque pas trop. Comprenez : Ce serait pas mal.
Sur route, c'est une crème. Elle ne demande qu'à bondir comme un chaton, et s'il faut souvent changer de rapport pour s'amuser, elle peut aussi rester en quatrième sans problème de 60 à 100 km/h.

A ce propos, le bouton Info est accessible et les menus assez clairs. Mieux vaut les régler à l'arrêt pour ne pas perdre la route de vue, car cette machine est très réactive et demande un peu de concentration.
Les indications sont nombreuses et on peut désactiver l'antipatinage, même si je le trouve pratique et non intrusif. Il coupe simplement le moteur pendant une fraction de seconde.
Le retour des clignotants n'est pas automatique, il faudra m'y faire.

L'échappement d'origine en alu brossé délivre un son réjouissant et je ne vois aucune nécessité de le libérer pour l'instant. Une belle économie par rapport à mon précédent Sportster. Pas de "Stage 1" ni 2 ni 3 en vue, bien que ce soit possible.

Le freinage est tout à fait correct, pas trop brutal, et l'abs ne s'est pas encore manifesté. Les deux leviers sont réglables en écartement et munis d'une encoche/fusible en cas de chute.

Les jantes tubeless en alu à branches dédoublées me conviennent parfaitement, c'est même un de mes critères d'achat en cas de crevaison, sans compter le gain de poids sur le train roulant. Des rayons tangentiels et autres sans chambre à air préserveraient le look pour les amateurs, si les constructeurs ne s'en fichaient pas royalement.

Quant au réservoir de seulement 12 litres, et malgré une consommation moyenne d'environ 4,6l/100 sur ma machine de démo, je n'en comprend pas la logique, si c'est seulement pour vanter le petit appétit de l'engin. Bien sûr, en quatrième à 60 km/h on bat des records mais dans la pratique il en va autrement à moins de rouler sous tranquillisants.
Disons que l'autonomie est "suffisante" sans plus.

Ceci dit, on tient bien le bidon entre les genoux, ce qui aide au plaisir de conduite et renforce l'agilité naturelle de la Twin.

Enfin, je recommande l'achat d'une béquille centrale non seulement pour le graissage de chaîne mais également pour le nettoyage et la petite mécanique.

J'envisage à plus ou moins long terme l'achat de :

- nouveau pare-brise (indispensable sur autoroute)
- un coussin de confort (ne riez pas)
- supports de valises cavalières (pour le U, le pique-nique et les outils)
- nouveau guidon plus haut, plus en arrière, moins drag-bar (mais attention, changement des câbles et connexions, ça revient cher)
- transmission finale par courroie( où y'a d'la chaîne, y a pas d' ....)

J'aimerais d'origine :

- un réservoir de 15 litres, voire les 14 litres du T100.
- une 6° vitesse overdrive
- une selle un peu plus moelleuse
- ... et c'est tout

La Twin est une moto bien née. Il suffit de lire les compte-rendus dans la presse. Son rapport qualité/prix est excellent pour un modèle "asiatique". Elle est jolie, légère, intemporelle et sympa. Le réseau est bien implanté.
La concurrence offre souvent plus de chevaux et un look beaucoup plus marqué. Elle se démodera donc plus vite. Et sa cavalerie restera-t-elle exploitable dans le futur ?

A suivre ...
avatar
Vitocervo

Messages : 11
Date d'inscription : 05/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premières sensations après achat

Message par BlackPat le Jeu 10 Aoû 2017 - 16:58

Merci pour le compte rendu où d'ailleurs je me retrouve pas mal..
Poignets chargés, fessier aussi, une 6ème désirée.. Mais cette moto est très attachante.. ☺
avatar
BlackPat

Messages : 144
Date d'inscription : 19/05/2017
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum